NICO MUHLY I Drink The Air Before Me 4782570

. . . Muhly deals up mesmerising overlays of material.

L'enregistrement de "I Drink the Air Bevfore Me" . . . [séduit,] preuve que le minimalisme répétitif et ses mutations pulsées conviennent bien à la danse . . . Le cycle s'ouvre et se referme avec un ch¿ur de treble modeste mais touchant . . . et traverse divers climats instrumentaux.